L’Ordre des Pédicures podologues contre une licence professionnelle


RAPPORT LMD : LA PROFESSION DE PEDICURE-PODOLOGUE
DEPLORE LES CONCLUSIONS DE L’IGAS ET DE L’IGAENR

La profession de Pédicure-Podologue réglementée et dotée d’un Ordre représentée par l’Ordre national des Pédicures-Podologues (ONPP), la Fédération nationale des Podologues (FNP), le Syndicat national des Instituts de Formation en Pédicurie-Podologie (SNIFPP) et l’Association nationale des Etudiants en Pédicurie-Podologie (ANEPP), également soutenue par le Comité de Liaison des Podologues de l’Union Européenne (CLPUE), fait part de sa désapprobation quant aux conclusions du rapport sur l’intégration des études paramédicales dans le LMD.

L’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) et l’Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche (IGAENR) ont établi un rapport sans jamais concerter l’une ou l’autre de nos instances représentatives et celui-ci ne tient en aucun cas compte des revendications, souhaits et spécificités de la profession.

Nous dénonçons fermement le projet de mise en place d’une licence professionnelle qui limite les possibilités d’évolution de la profession et l’enferme dans une formation au rabais.

En effet, ce projet constitue une évolution à minima qui prive la profession de filières universitaires et de recherche à part entière en la coupant par ailleurs des pratiques européennes et de ses nécessaires harmonisations. Alors même que notre exercice, de par sa loi, ses décrets et arrêtés qui nous donnent le droit au diagnostic, à la libre réception, à la prescription est tourné vers le médical à compétences définies plutôt que vers un exercice prescrit, le rapport IGAS sur le LMD nous ferait perdre notre place de leader au sein des pays européens.

(communiqué de presse du mardi 21 octobre 2008)

This entry was posted in Non classé and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.