La campagne de vaccination se poursuit dans les Ehpad


Depuis le 7 janvier, dans les 15 Ehpad gérés par le Centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP), les résidents ainsi que les personnels de plus de 50 ans et/ou avec des facteurs à risque sont concernés prioritairement par le démarrage de la campagne de vaccination contre le Covid-19. C’est le vaccin Pfizer BioNtech qui est proposé.

La vaccination contre le Covid-19 n’est pas obligatoire et résulte du libre choix de chacun. Le recueil du consentement des résidents s’effectue dans le cadre du droit et des règles habituelles, au cours d’une consultation pré-vaccinale. Celle-ci est organisée par les médecins traitants des résidents, qui sont des salariés du CASVP. L’objectif de la consultation pré-vaccinale est d’identifier l’absence de contre-indication et de déterminer le bénéfice-risque de la vaccination pour le résident. Cette phase d’explication et de recueil de l’accord des résidents est fondamentale.

L’Agence régionale de santé (ARS) a livré le jeudi 7 janvier 400 doses de vaccins qui ont permis de vacciner les résidents ou les personnes âgées.

La vaccination est assurée par une des infirmières de l’Ehpad. Un médecin est présent au moment de l’injection et assure la surveillance des résidents après l’injection. Le vaccin Pfizer BioNtechIl cominarty® nécessite 2 injections, à 3 semaines d’intervalle.

Pour les autres Ehpad privés et associatifs, les premières livraisons des doses de vaccins sont annoncées par l’ARS entre les 19 et 27 janvier.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.