Vaccination Covid19 des soignants


Texte du DGS-URGENT N°2020_72 du 31.12.20 :

Dès le 4 jan­vier s’engage la phase de montée en charge de la pre­mière étape de vac­ci­na­tion dans les EHPAD et les USLD sur l’ensem­ble du ter­ri­toire notam­ment à partir des appro­vi­sion­ne­ments qui dès la semaine pro­chaine concer­ne­ront près de 100 établissements de santé « pivot ».

1- Les popu­la­tions cibles

Les popu­la­tions ciblées dans cette pre­mière phase sont en pre­mier lieu
– les rési­dents volon­tai­res en USLD et EHPAD
– ainsi que le per­son­nel exer­çant au sein de ces établissements (employés directs ou employés d’entre­pri­ses pres­ta­tai­res), âgé de plus de 50 ans ou avec comor­bi­dité à risque de forme grave de COVID-19 et qui se signale comme volon­taire.

Le recen­se­ment des per­son­nes concer­nées et le recueil de leur pres­crip­tion de vac­ci­na­tion et de leur consen­te­ment devront conduire les établissements à inté­grer ces per­son­nels dans l’esti­ma­tion du besoin en nombre de doses afin d’ajus­ter les flux de livrai­son au cours du mois de jan­vier. Afin d’opti­mi­ser les doses attri­buées à ces établissements/ser­vi­ces, les per­son­nels exer­çant au sein de l’établissement (ou y inter­ve­nant régu­liè­re­ment), ne rele­vant pas de cette cible prio­ri­taire mais volon­tai­res pour la vac­ci­na­tion, devront être iden­ti­fiés en amont afin de pou­voir, le cas échéant, béné­fi­cier des doses rési­duel­les.

Dans le même temps, la vac­ci­na­tion sera ouverte dès que pos­si­ble en jan­vier aux per­son­nels de santé volon­tai­res des établissements pivots. Cette ouver­ture se fera dans le res­pect des cri­tè­res de la Haute auto­rité de santé (plus de 50 ans ou avec comor­bi­di­tés) et sous réserve de la dis­po­ni­bi­lité des doses de vac­cins dans l’établissement concerné. Cette ouver­ture per­met­tra ainsi d’anti­ci­per dès le mois de jan­vier sur les étapes sui­van­tes de la cam­pa­gne de vac­ci­na­tion.

Au cours du mois de jan­vier, l’ouver­ture sera étendue à l’ensem­ble des per­son­nels de santé volon­tai­res dans les autres établissements de santé et cor­res­pon­dant aux cibles de la HAS (plus de 50 ans ou avec comor­bi­di­tés), en fonc­tion des doses dis­po­ni­bles dans les établissements pivots. Cette ouver­ture concer­nera également, et avant la fin du mois de jan­vier, les pro­fes­sion­nels de santé libé­raux volon­tai­res et rem­plis­sant les cri­tè­res de la HAS.

2- L’élargissement de l’offre de lieux de vac­ci­na­tion

Les moda­li­tés d’orga­ni­sa­tion de ces phases de vac­ci­na­tion, pas­sant notam­ment par la mise en place de cen­tres de vac­ci­na­tion ados­sés ou appro­vi­sion­nés par les établissements pivot, relè­vent de chaque ter­ri­toire, établissements pivots natu­rel­le­ment mais aussi unions loca­les des pro­fes­sion­nels de santé libé­raux et l’ensem­ble des acteurs impli­qués, sous l’égide des ARS. Le prin­cipe doit être en effet d’inté­grer au maxi­mum les pro­fes­sion­nels de santé libé­raux dans les équipes char­gées de la vac­ci­na­tion et de cons­ti­tuer ainsi des équipes mixtes dans les cen­tres de vac­ci­na­tion.

Afin de pro­cé­der à un élargissement sup­plé­men­taire de l’offre de lieux de vac­ci­na­tion, des concer­ta­tions vont s’enga­ger notam­ment dans le cadre des cel­lu­les ter­ri­to­ria­les vac­ci­na­tion sous le pilo­tage des ARS et en pré­sence des pré­fets et des direc­teurs de CPAM, asso­ciant notam­ment les repré­sen­tants des établissements, des URPS, des ordres et des col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­ria­les. Des échanges avec les com­mu­nau­tés pro­fes­sion­nel­les ter­ri­to­ria­les de santé, mai­sons de santé plu­ri­pro­fes­sion­nel­les, cen­tres de santé seront également enga­gés et per­met­tront de pré­ci­ser les moda­li­tés opé­ra­tion­nel­les de mise en place des équipes de vac­ci­na­tion. La liberté locale d’orga­ni­sa­tion sera un élément essen­tiel.

This entry was posted in Non classé and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.